Archives de Tag: ulaval

Elle m’a dit d’aller siffler là-haut sur la colline (zai zai zai zai)

Je l’ai déjà dit et montré, le Québec est propice aux comparaisons saisonnières de paysages. En voici un autre exemple, moins esthétique, mais qui illustre bien les changements hiver/été. En janvier 2012, lorsque je suis arrivée ici, j’ai directement été plongée dans un univers blanc et froid, aux trottoirs recouverts, aux tranchées glacées, et c’est parfois avec étonnement que j’ai découvert la réalité printanière des lieux.

Cette photo en est le meilleur exemple. Pendant trois mois, j’ai cru qu’il y avait une petite colline cachée sous la neige en face de ma résidence universitaire. Jusqu’à ce que la neige fonde, lentement, très lentement, et que ce monticule disparaisse… complètement. Ce tas, de plusieurs mètres de haut, de long et de large, est créé et alimenté chaque année par les allées et venues des chasse-neige sur le parking qui le jouxte.

tas

 

plus tas

 

D’ailleurs il existe aussi de l’autre côté de la route, en moins impressionnant.

 

IMG_4144

 

Mais à la fonte des neiges, on découvre aussi des petites choses triviales, comme une piste cyclable. Cette photo me rappelle à quel point j’ai pu être étonnée en la découvrant la première fois, quand je pensais qu’il n’y avait que de la pelouse en-dessous. Comme quoi, il m’en faut peu.

IMG_0221

Enfin, outre la blague (« Vous ne passerez pas », réplique culte du Seigneur des Anneaux, parodiée ici par des étudiants parce qu’on n’a pas besoin de Gandalf à Laval, on a des flaques (que dis-je, des mares !) pour nous empêcher de passer entre deux bâtiments au printemps. Solution 1 : les bottes de pluie. Solution 2 : les gros détours.), je disais donc, outre la blague, je partage cette photo pour que vous puissiez vous rendre compte de la réalité d’une fin d’hiver à Québec.

DR. ULaval memes.

DR. ULaval memes.

Tagué ,