Aux calendes grecques

Image

Frimaire, pour Novembre.

Cette année on peut dire que le Québec a fait sa petite révolution. Cela m’a inspiré un calendrier à la manière du calendrier révolutionnaire français (utilisé de 1792 à 1806). Ce décompte des mois québécois s’inspire de mon ressenti saison après saison, il n’est donc pas vraiment une référence universelle.

Pour les Québécois qui me suivent et qui ne connaîtraient pas notre beau calendrier républicain, il faut savoir que les mois portaient un nom en rapport avec la météo ou l’avancée des récoltes agricoles (brumaire, pluviôse, ventôse, fleuréal, germinal ou encore thermidor et fructidor).

Voici donc :

Janvier : Neigeôse

Février : Glaciôse

Mars : C’est-pas-demain-que-je-mettrai-ma-jupal

Avril : coucou-les-marmottal

Mai : Range-ta-tuqual

Juin : Orageaire

Juillet : Déshydrator

Août : Donnez-moi-de-l’airor (ces deux mois sont aussi surnommés « Donnez-moi un ventilator »)

Septembre : Belle-vidor

Octobre : Ressors-ta-tuquaire (rappel, tuque = bonnet)

Novembre : N’oublie-pas-tes-gants-quand-tu-attends-le-busôse

Décembre : Nez-rougeôse, aussi appelé Ca-pèlôse !

(Voilà le résultat quand je m’ennuie en attendant le bus :))

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :