Histoires de bouches

En cette période de « l’Halloween », particulièrement fêté ici, je voulais partager avec vous une nouvelle petite bizarrerie linguisitique. Sachez qu’ici on vend des suçons au kilo et on cache les sucettes à l’abri des regards. On distribue des suçons aux enfants déguisés et on peut dissimuler les sucettes avec du fond de teint ou une écharpe.

Bref, vous l’aurez compris, la sucette est l’ecchymose résultant d’un bisou-aspiration donné par un amoureux transi et le suçon est la friandise bâtonnée que l’on prend plaisir à sucer.

On évitera donc de demander à une gang (un groupe) de garçons de nous donner des sucettes… Et on n’aura pas de problème moral quand un enfant nous dira que le voisin d’à-côté lui a donné un suçon.

D’où vient cet échange de sens ? Je n’ai pas trouvé.

Décoration à l’épicerie.

Cupcakes d’Halloween, toujours à l’épicerie.

Publicités
Tagué

3 réflexions sur “Histoires de bouches

  1. Justine Briot dit :

    Mention spéciale pour la citrouille ! 🙂

  2. Caradeeeec ! dit :

    Mais que vient faire un ballon de foot au milieu des cupcakes halloween ???
    Sinon, saches qu’en province de Liège les bonbons ce sont les « chiques ». Et les « biscuits » des bonbons aussi.

    • hkerma dit :

      Merci pour cet éclairage du plat pays. Sache qu’il y avait aussi un ballon de rugby un peu plus loin… J’ai pas cherché à comprendre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :