R.I.P.

Un journal, c’est de l’actualité, mais c’est aussi parfois une rubrique nécrologique.

Quand une personne meurt au Québec, elle a la (mal)chance de voir sa tête affichée dans le journal. Du moins dans Le Soleil et dans Le Journal de Québec. Inexplicablement, on dirait que la photo publiée est toujours la pire qui ait été prise de son vivant. Du coup, ces pages supposées tristes sont juste un gros régal pour moi. Entre les personnes qui ont une partie du visage tordue (cf. photo), celles qui ont l’air d’avoir été surprises par la photo (bouche ouverte), celles qui sont surnaturelles à cause du détourage et du fond flouté, c’est chaque jour un vrai festival. Mais il y en a aussi de très professionnelles, qui ont l’air d’avoir été réalisées dans ce seul but, ce qui est, dans le fond, plutôt glauque.

Sinon, quand une femme meurt, on écrit « dame Machin ». Terme peu usité en France, mais qui donne un côté moyenâgeux que j’adore.

Repose en paix dame Germaine.

Pardon pour la qualité, pris de mon iPod.

Publicités
Tagué

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :