Nouveau monde

Je m’excuse à l’avance pour ce premier article qui sera brouillon, j’ai trop d’idées  à la fois et plus beaucoup de batterie. Commençons par le commencement. Pour ceux qui auraient un doute, j’habite à Québec. Il y a 6 heures de décalage horaire entre ici et Paris, 6 heures de moins. Ici on paye en dollars canadiens, qui valent peu ou prou les dollars US. Ici la religion c’est le hockey.

Je suis arrivée à la résidence Alphonse-Marie-Parent à 20 heures, heure locale (deux heures du matin en France) samedi soir, après que le chauffeur de taxi m’ait lancé un énigmatique « lâche pas ! » en partant. Je pense que ça va avec la philosophie « ne jamais abandonner » que l’on retrouve sur les affiches dans les bureaux. (Je rajoute ça maintenant que j’y suis depuis une semaine, en fait, ils le disent tout le temps, c’est l’encouragement par excellence.)

Le campus compte 4 résidences, la mienne est composée de 5 ailes, comprenant chacune 10 étages. C’est sûr Lannion est bien loin ! J’ai été accueillie par Jean-Sébastien, crème de québécois, qui a étudié à Lannion en 2007-2008 et connaît plein de monde vu qu’il travaille pour la résidence.

En plein décalage, je me suis réveillée à 5 heures le premier matin. C’est depuis chaque jour un peu mieux. Un de mes professeurs français m’a expliqué qu’il fallait compter un jour par heure de décalage pour s’habituer. J’espère donc être complètement acclimatée au bout de six jours.

Depuis mon arrivée, je fais beaucoup d’aller-retours entre les différents pavillons du campus, pour m’inscrire à l’université, au département, rencontrer les professeurs et négocier ma présence en cours malgré mon retard. Le système administratif est aussi laborieux qu’en France, tout est donc très long. A chaque fois, il faut prendre un numéro et patienter, patienter, patienter. Je suis aussi très officiellement inscrite à la RAMQ (régie d’assurance maladie du Québec) depuis aujourd’hui, ce qui me donne droit à l’assurance-médicament et l’assurance-hôpital gratuite. Je n’aurai rien à débourser de l’année en cas de pépin, grâce à l’accord de réciprocité France-Canada. Le seul hic : j’en dépends même si je rentre en France.

Parlons du temps. Idée reçue numéro 1 : il ne fait pas du tout -40°C (en tout cas pour le moment). A mon arrivée il faisait -15°C (seuil à partir duquel les poils de narines gèlent quand tu respires), la nuit suivante -22°C. Les amplitudes de température sont assez impressionnantes. Hier mardi on était dans le positif, il a plu, mais tout de suite après il a fait très froid, donc tout est verglacé. Sympa les kilomètres de patinoire ! ndlr : je ne suis pas encore tombée.

Pour éviter les trottoirs gelés où je marche à tout petits pas et très lentement, je me suis donc décidée à emprunter les tunnels souterrains. Ah, quel grand moment ! Les tunnels relient tous les pavillons les uns aux autres, mais en faisant de gros détours. C’est donc un peu le traquenard puisqu’il faut par exemple un quart d’heure pour aller d’un point A à un point B sous terre quand cela aurait pris cinq minutes à la surface. Les tunnels ont tout de même un énorme avantage, on peut les emprunter en t-shirt et en ballerines. Il est possible de ne pas du tout aller dehors si on le veut. ndlr : cela n’empêche pas les filles d’ici de porter des mini-jupes à l’extérieur. On m’avait conseillé (merci Pauline et Léa) de ne pas prendre de trop gros pulls, et effectivement, si on a de bonnes chaussures, un bon manteau, des gants et un bonnet, c’est amplement suffisant. Je prends en tout cas beaucoup de temps à tout mettre, et tout enlever une fois le seuil des « bâtisses » passé.

Je m’arrête là pour un premier bout de Québec. Pardon toutes ces infos écrites en vrac ! N’hésitez pas à me laisser des commentaires, ça me fera plaisir de vous lire. Pour l’instant je n’arrive pas à mettre de photos, ma connexion est un peu lente pour les charger.

Publicités

6 réflexions sur “Nouveau monde

  1. Juliette dit :

    Je suis impressionnée par ta volonté: tu avais dit que tu ferais un blog et hop!, 4 jours après ton arrivée, un blog!!! J’attends avec impatience un post sur les expressions québécoises!
    Bises,
    Juliette

  2. Adeline dit :

    Merci pour ces premières impressions !!
    Et ça me rappelle le Michigan : 1/4 d’heure minimum à chaque fois que tu veux sortir pour enfiler les différentes couches et autres bonnets et gants ! Le pire, c’est l’humidité qui s’insinue partout… brrrr !
    Et tu nous feras un lexique français – québécois ? Je sais, ça fait pas très original, mais ça nous mettrait dans l’ambiance…

    • Adeline dit :

      ouais, bon, je me rends compte que j’aurais du regarder le blog un peu mieux avant d’écrire… je réfléchis aux bobettes, et on en reparle !

  3. Audrey Drey dit :

    Profite Hélo, profite !!!! J’avais oublié la RAMQ. Ben ça ne m’avait pas manqué en fait ! Plein de bisous, cache bien ton petit nez, j’ai peur pour tes narines.

  4. Solène Chardronnet-Setton dit :

    Salut Héloïse
    Merci pour ces nouvelles fraîches !
    ça me démange de te répondre car mon année à Montréal (il y a bien longtemps !) remonte à la surface. J’en ai le coeur qui bat. Ces chers québécois. Ils sont adorables et tellement natures avec leur accent. Tu verras ça fait parfois drôle de voir un beau mec et tout à coup d’entendre des mots sortir de sa bouche. Mais on s’y fait vite ! Conseil : le matin ne t’aventure pas dehors avec les cheveux encore mouillés ou tu risques de te transformer en un joli glaçon.
    Aller au boulot Solène (du Monde des ados). Bisous

  5. Caradeeeec ! dit :

    C’est cool de te lire, Kerma ! Très agréable !

    Aujourd’hui j’ai mangé avec… Yann Aback (il donne des cours aux J2, toujours pas certain d’être là en mars pour nous en donner à nous mais a très envie d’entendre les progrès de mes camarades, et du coup baaaah de m’entendre tout court). C’était un peu la journée breizhou, car en plus j’ai fais un exposé sur la PQR (avec La Vive et son power point) dans lequel j’ai vanté le Télégramme pendant 5 minutes.

    Bon vent (glacial apparemment !).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :